Laurence Debray

Image
Laurence Debray sera présente pour le Rendez-vous des écrivains
Le samedi 2 décembre 2017 de 15h00 à 19h00
Le dimanche 3 décembre 2017 de 15h00 à 18h00

Planning en fin de page

Biographie

Née en 1976, Laurence Debray a grandi en France et en Espagne.
Elle a travaillé dans la finance avant de renouer avec l’histoire contemporaine.
Elle est la fille unique de Régis Debray et d’Elizabeth Burgos, historienne vénézuélienne, proche guérillera de Fidel castro.
À l’âge de 10-11 ans, elle est envoyée en camp de pionniers à Cuba, où elle apprend à tirer.
Ses parents révolutionnaires lui apportent une culture littéraire et intellectuelle, et elle est très jeune entourée de réfugiés des dictatures d’Amérique du Sud, mais elle prend ensuite le contre-pied de son père par ses études, par son mariage (avec Émile Servan-Schreiber, fils de Jean-Jacques Servan Schreiber) et par son désir de découvrir les États-Unis.
Elle fugue une première fois après que son père a décroché une photo de Juan Carlos sur un mur, pour la remplacer par une de François Mitterrand, et une seconde fois lorsqu’il refuse qu’elle se fasse baptiser.
Diplômée d’HEC, Laurence Debray travaille dans plusieurs banques comme le Crédit Lyonnais et HSBC.
Spécialiste du monde hispanique, elle collabore régulièrement à Paris-Match et à Point de vue.

Image

Son nouveau livre

Fille de révolutionnaires (Stock)

« Pourquoi m’avoir exclue de leur histoire ? Voulaient-ils m’épargner le rôle asservissant de gardienne du temple ? Ou était-ce parce que je ne me montrais pas à la hauteur de la
légende ? La culpabilité du rescapé les empêchait-elle de se confier ? D’un commun accord, ils ne tenaient pas à me relier à leur passé. J’aime à croire qu’ils voulaient m’en protéger. »

Fille de Régis Debray et d’Élizabeth Burgos, dont l’aventure commune a toujours gardé sa part de mystère, l’auteur les raconte, comme les héros d’un film d’aventure au scénario romantique, parfois dramatique.

De Saint-Germain-des-Prés à Fidel Castro, le Che, les geôles boliviennes, la France de Mitterrand, la grande histoire est intimement mêlée à la leur, celle d’un couple, et d’une enfant, ensuite.

Comment se construire entre ces monstres sacrés dont le combat politique et intellectuel fut l’unique obsession ?
Avec la distance d’une historienne et la curiosité d’une fille, le regard d’une génération sur la précédente.

Bibliographie

Juan Carlos, biographie (Perrin)
Fille de révolutionnaires (Stock)

SA PRÉSENCE À LA BAULE

Laurence Debray sera présente pour le Rendez-vous des écrivains
Le samedi 2 décembre 2017 de 15h00 à 19h00
Le dimanche 3 décembre 2017 de 15h00 à 18h00

Elle participera à trois tables rondes :

Samedi 2 décembre 2017 à 16h00 dans l’Auditorium (1er étage) (fin : 17h45)
Vive le Roi !, en compagnie de Laurence Debray
À 16h00, projection du film Moi Juan Carlos, roi d’Espagne, de Laurence Debray
À 16h45, débat avec Laurence Debray et Jean-Christophe Buisson

Samedi 2 décembre 2017 à 18h00 dans l’Auditorium (1er étage) (fin : 18h45)
Pourquoi écrire quand il est si simple de ne rien faire ?
Avec Philippe Besson, Janine Boissard, Christian Boyer, Jean-Christophe Buisson, Laure Buisson, Laurence Debray, Irène Frain, Anne Goscinny et Stéphanie des Horts
Table ronde animée par Stéphane Hoffmann

Dimanche 3 décembre 2017 à 16h30, Salle Brière (1er étage) (fin : 17h15)
Trouver sa liberté
Avec Irène Frain et Karine Silla
Table ronde animée par (précision à venir)

En dehors des tables rondes, vous pourrez retrouver Laurence Debray en salle Brière, chez nos libraires, La Maison de la Presse et la Librairie Lajarrige.