Patrice Jean

Image

Sa présence à la Baule

Patrice Jean sera présent pour Le Rendez-vous des écrivains.
Le samedi 1er décembre 2018 de 15h00 à 19h00
Le dimanche 2 décembre 2018 de 15h00 à 18h00

Planning en fin de page

Biographie

Patrice Jean naît à Nantes en 1966. Après des études de philosophie, il devient professeur de lettres modernes à Saint-Nazaire. En 1993, il publie, avec deux amis un recueil ironique des pensées de Thierry Roland et Jean-Michel Larqué (éditions du Seuil) ; en 2013, un premier roman est publié aux éditions Rue Fromentin : La France de Bernard. Chez le même éditeur, il publie Les Structures du mal en 2015, Revenir à Lisbonne en 2016 et L’Homme surnuméraire en 2017.

Selon Michel Marmin, Patrice Jean appartient à la race des romanciers doués d’un « esprit extraordinairement subversif » (Éléments, n° 159). Olivier Maulin considère que Patrice Jean, notamment dans L’Homme surnuméraire, montre la déchéance de notre époque « emprisonnée dans ses libérations, abêtie par son idéologie, prête désormais à tout sacrifier, jusqu’à la liberté, pour accomplir sa parousie progressiste, ce totalitarisme qui arrive en rampant » (L’Atelier du roman, n° 76).

Image


Son nouveau livre

L’Homme surnuméraire  (Rue Fromentin, 2017)

Patrice Jean signe avec ce livre un grand roman porté par l’imagination et l’inventivité. L’Homme surnuméraire  conjugue une critique acide de notre époque avec un authentique souffle romanesque.

Serge Le Chenadec doit se rendre à l’évidence : ses proches ne le supportent plus. Sa femme le méprise, ses enfants l’ignorent. Peu à peu, il devient l’homme de trop, l’homme surnuméraire. Clément, lui, travaille dans une maison d’édition sur un projet étrange. Il s’y plie, de mauvaise grâce.

Les deux hommes ne se connaissent pas et, en toute logique, ne devraient jamais  se rencontrer…

Bibliographie

La France de Bernard (Rue Fromentin, 2013)
Les structures du mal (Rue Fromentin, 2015)
Revenir à Lisbonne (Rue Fromentin, 2016)
L’Homme surnuméraire (Rue Fromentin, 2017)

 


SA PRÉSENCE À LA BAULE

Samedi 1er décembre 2018 à 15h45 Espace Pierre Sastre (2ème r étage) (fin : 16h30)

Faut-il philosopher ? Penser, c’est bien. Mais est-ce suffisant ?

– Patrice Jean
– Jean-Michel Riou
– Marie Robert


Dimanche 2 décembre 2018
à 15h00 Brière (1er  étage) (fin : 15h45)

L’individu est-il condamné ?

Est-on libre dans le collectif ? Est-on fort dans la solitude ?

– Patrice Jean
– Émile Servan-Schreiber
– Bernard Werber

Patrice Jean  participera aussi à deux débats avec l’ensemble des invités, le premier sur l’écriture, samedi 1er décembre à l’Auditorium (1er étage) à 17h15 (fin : 18h00), le second sur la lecture, dimanche 2 décembre à l’Auditorium (1er étage) à 16h30 (fin : 17h15).

En dehors de ces tables rondes, vous pouvez retrouver Patrice Jean sur le stand de la Gède aux Livres  en salle Brière (1er étage) le samedi de 15h00 à 15h45  et de 16h30  à 17h15 et le dimanche de 15h45 à 16h30 et de 17h15 à 18h00